La fourbure qu’est-ce que c’est ?

Pour les propriétaires de chevaux, apprendre que son animal souffre de fourbure peut être une nouvelle inquiétante.

Qu’est ce que la fourbure : c’est une inflammation des pieds, plus particulièrement du tissu mou entre la 3e phalange (l’os dans le sabot) et la boîte cornée (sabot). Ces tissus mous sont formés de lamelles accrochées l’une à l’autre, le podophylle et le kéraphille.

Lors d’une fourbure, l’inflammation de ces tissus provoque un décollement de ces lamelles, ce qui a pour conséquence de créer une descente de la 3e phalange dans la boîte cornée et une rotation. Les liens dans les sabots ,habituellement solides, ne font plus leur travail, donc le poids du cheval crée un mouvement de la 3e phalange.

Quels sont les signes ?

Les signes cliniques typiques d’un animal en fourbure sont: le refus de se déplacer, cheval se tient les pieds vers l’avant, sabots chauds et pouls digital augmenté, reste souvent couché, sudation, marche comme sur des œufs. Dans les formes plus chroniques, le sabots sera déformé présentant des stries horizontales et une forme concave.

Qu’elles sont les causes ?

-Alimentaire : surplus de grains ou d’amidon, mise au pâturage trop rapidement, animal en surplus de poids

-Suite à une infection grave: ex. rétention placentaire et métrite

-Maladies métaboliques : syndrome de Cushing (hirsutisme,fonte musculaire)  et syndrome métabolique (dépôts de gras, surpoids)

Comment le diagnostiquer et traiter ?

Un examen vétérinaire est essentiel pour le diagnostic. Le cheval fourbu présentera une douleur en pince marquée avec le test des tricoises et les pouls digités seront augmentés. La prise de radiographies est nécessaire autant d’un point de vue diagnostique, mais aussi pour le traitement.

Le vues radiographiques (voir photos) aideront à établir un pronostic selon l’angle de rotation et vont aussi aider à conseiller le maréchal-ferrant à rendre l’animal plus confortable.

Au niveau du traitement, les anti-inflammatoires sont essentiels pour calmer la douleur et l’inflammation. De plus, le repos complet dans un boxe avec une litière épaisse doit être respecté pour inciter le cheval à se coucher.

En bref, il est important de surveiller l’état de chair des chevaux pour éviter un surpoids. Faire une mise au pré, ainsi que les changements alimentaires de manière graduelle. Les tests de Cushing et de syndrome métabolique sont très utiles aussi pour la prévention de la fourbure. En cas de doute consultez votre vétérinaire!